Médias

Colis GP sur BFM Business, la livraison collaborative en France et en Afrique

  • 8 novembre 2020

“Issue de la mouvance de la consommation collaborative, la livraison collaborative encore appelée « Crowdshipping » consiste à mettre en relation, par le biais d’une plateforme numérique, des particuliers ayant besoin d’être livrés avec d’autres particuliers pouvant leur rendre ce service dans le cadre d’un trajet réalisé à titre personnel. Alors, comment fonctionne concrètement cette démarche écoresponsable et qui y gagne réellement ? Réponses avec Aliou Niang, CEO & Fondateur de Colis GP. ”

Colis GP : Kesako ?

Comme l’explique son fondateur, « Colis GP est une plateforme de livraison collaborative entre particuliers permettant aux expatriés basés dans des zones où les services de livraison sont à des prix ou délais exagérés, voire inexistants, d’assurer la livraison de leur colis grâce à des voyageurs allant au même endroit que ces colis ». « Colis GP offre également un service de « crowdshopping », c’est-à-dire le shopping entre particuliers », confie Aliou Niang. « Concrètement, une personne qui désire effectuer un achat sur un site internet qui ne propose pas la livraison dans son pays, peut passer par le biais de Colis GP pour acheter et faire livrer son colis par un voyageur contre une partie de ses frais de déplacement », illustre-t-il.

Avantages et inconvénients de la livraison collaborative

La livraison collaborative s’inscrit avant tout dans une démarche écologique. En effet, « en faisant livrer mon colis par un voyageur, je réduis mon empreinte carbone », explique Aliou Niang. « De plus, cela permet à la fois au voyageur de bénéficier de tout ou partie de ses frais de déplacement, et au destinataire du colis de jouir d’un envoi express à des prix et délais raisonnables », renchérit-il.

En ce qui concerne les inconvénients, Aliou Niang attire l’attention sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un service professionnel, mais d’un service entre particuliers qui décident ensembles des tenants et aboutissants de la livraison. « Il peut donc arriver que le voyageur ait des retards ou que son vol soit carrément annulé », prévient-il.

Par ailleurs, « pour des raisons de sécurité, on impose une rigueur intransigeante dans la vérification de la nature des colis qui, rappelons-le, ne doivent en aucun cas être fermés afin que le voyageur puisse effectuer les contrôles nécessaires », insiste-t-il. De plus, l’assurance des colis est offerte pour couvrir les dommages en cas d’incident.

Voir l’article original sur BFM Business